Cédric Osternaud : “Nous voulons le meilleur des deux mondes, physique et digital”