Humour et réseaux sociaux s’invitent au rayon ménager