Oxford, au chevet des écoliers