Les salariés de Sephora veulent travailler jusqu’à minuit