L’Oréal tire profit de sa branche cosmétique