Agroalimentaire : 5 000 emplois en danger