Le Millénaire joue la carte du lieu de vie