“Il nous manque 10 cents pour vivre”