Guillaume Garot, ministre délégué à l’Agroalimentaire

La phrase