Distriplus : êtes-vous favorable aux forces de vente qui vendent deux marques ?