Lucien Georgelin: pluie de médailles